Bienvenue à notre série « Le mot du jour« , où nous explorons chaque jour un mot intéressant et utile de la langue française.

épave- le mot du jour

Aujourd’hui, nous nous intéressons au mot « épave« .

Définition et origine

En termes de jurisprudence, « épave » se réfère à un objet égaré dont le propriétaire est inconnu. Par exemple, un cheval épave ou des biens épaves.

Épave désigne une chose perdue et non réclamée dont la propriété appartenait autrefois au seigneur haut justicier, mais qui appartient désormais à l’État. Les animaux à pied fourchu, comme les vaches, étaient autrefois considérés comme des « épaves » appartenant au seigneur. Littré

Utilisation dans la Langue Courante

Le mot « épave » est utilisé pour décrire quelque chose de vieux, de délabré, ou de cassé au point où il n’est plus fonctionnel. Il peut aussi avoir une connotation de négligence ou d’abandon.

Par exemple, on peut entendre des phrases comme :

« L’ancienne usine est devenue une véritable épave depuis sa fermeture il y a des années »

ou

« La tempête a laissé une épave de bateau sur la plage. »

Enrichissement culturel

Les épaves ont souvent un côté mystérieux et captivant. Elles sont parfois explorées par des plongeurs ou des aventuriers curieux pour découvrir leur histoire ou chercher des trésors cachés. Certains sites archéologiques sous-marins sont en réalité des épaves de bateaux anciens, offrant ainsi un aperçu fascinant de l’histoire maritime.

Expressions liées

Être à l’épave :

Être en très mauvais état.

Fouiller les épaves :

Rechercher des objets ou des informations dans les épaves de navires ou d’avions.


Le mot « épave » évoque l’idée d’un objet abandonné, usé par le temps et les éléments. Utilisé pour décrire des objets allant des véhicules aux bateaux, il offre une manière colorée de dépeindre quelque chose de délabré ou d’inutilisable. N’oubliez pas de garder cet enrichissement lexical dans votre trousse à outils linguistiques pour ajouter de la diversité à votre expression en français !